NM1 2019/2020 - 04/02/2020

CEP LORIENT BASKET - Vendée Challans Basket

74 - 58

FacebookFacebook

CEP Lorient  74 - 58 Vendée Challans Basket

Qui se souvient de la raclée infligée par l’équipe de Challans en novembre 2018 ? Avec 40 points de retard à la fin de la rencontre, nous avions subi la réussite phénoménale de notre adversaire de ce soir, leur permettant également de s’installer en tête de la poule. Mais voilà, l’eau a coulé sous les ponts depuis cette période et les deux équipes traversent actuellement une période difficile semée d’embûches diverses et variées, une période qui les mène tout droit vers la poule Play-Down. Mais ce soir, c’est Lorient qui sort vainqueur de cette rencontre. Un résultat probant obtenu avec la manière, vécu comme une bouffée d’oxygène. La confiance ne se donne pas, elle se gagne.

Est-ce l’enjeu qui glace les deux formations ? Toujours est-il que ni Lorient, ni Challans ne se montre adroit au début de la rencontre. Une phase délicate où se succèdent quelques bévues des deux bords du terrain. Mais au bout de deux minutes, Mathieu prend ses responsabilités et transperce la défense pour lancer son équipe. C'est aussi lui qui épaule Luka auteur d'un lay-up. Pour les visiteurs, c’est déjà compliqué car nos combattants sont prudents en défense et suffisamment vigilants pour peser face aux attaques vendéennes. Il faut attendre trois minutes avant que Turpin et Harris ne puissent marquer et mener au score. Challans ne le sait pas encore mais cela ne va durer que le temps d’une seule possession. Très motivés et comme poussés par leur public, les Cépistes réussissent un premier exploit en passant un surprenant 16-2 à leurs adversaires très malhabiles en attaque. Avec Ibrahim à la baguette et Ronaldas sous le panier, le trio magique Souarata, Luka et Mathieu multiplient les actions d’éclats et affolent le tableau d'affichage. Petit détail révélateur du comportement collectif, chacun des marqueurs est aussi passeur. En sept minutes, Lorient possède déjà 13 points d'avance. Petit bonheur toutefois légèrement contrarié par les trois minutes suivantes où l'attaque reste muette et alors que Philippe a déjà ouvert son banc. Pas de panique néanmoins car nous attaquons déjà l'épisode suivant. Une période qui commence un peu comme la première, car les équipes attendent cette fois trois minutes avant de faire mouche. Un pressing pugnace de Baptiste, une interception de Mathieu, une passe décisive de Luka et un dunk de Ronaldas. Cette action est révélatrice de l'état d'esprit conquérant qui règne au sein du camp Lorientais. Craignant les retournements de situation, le CEP continue à exploiter sa bonne étoile en multipliant les incursions sous la raquette de Challans. Avec notamment un duo d'intérieurs que sont Ronaldas (11 rebonds) et Luka (12 rebonds), l'équipe locale a tous les arguments pour monopoliser les ballons dans la zone restrictive. Et qu'importe si Ronaldas rate quelques flèches, son compère Luka, lui, terminera meilleur marqueur en réalisant au passage un double-double malgré le port d'un masque. Les deux joueurs tirent le reste de la formation vers le haut, comme Baptiste et Baba toujours aussi généreux dans l'effort. Côté Challans, en revanche, cela devient difficile car les échecs se multiplient. Douillet et Turpin réduisent un moment l'écart mais c'est pour mieux prendre un nouveau bouillon. Avec le retour en jeu d'Ibrahim, les deux lancers francs de Mathieu et un panier de Baba, le CEP assomme encore les visiteurs avec un 13-0 ne souffrant d'aucune contestation. Un avantage de 22 points qui passe à 21 juste avant la pause suite à la réaction de Gentil et Harris.

Challans se réveille

La situation évolue encore au retour des vestiaires. Malgré deux nouveaux paniers d'Ibrahim et Mathieu qui bétonnent un peu plus notre butin (26 points d'avance), l'équipe visiteuse retrouve de l'adresse et surtout change de système de défense. Les joueurs de Challans sont certes en proie au doute en ce moment mais ils sont capables de faits d'armes glorieux, comme ces victoires à Tours, à Caen ou à Boulogne. Même avec un gros avantage, la prudence est de mise. Plus hargneux, plus combatifs, ils relèvent la tête avec des résultats d'abord mitigés puis deviennent plus adroits. Les Cépistes redoublent d'attention et, éprouvant quelques difficultés dans les derniers mètres, continuent d'enchaîner les passes rapides afin d'envoyer quelques flèches lointaines, notamment Souarata souvent efficace, ou de profiter des rares brèches laissées par les visiteurs qui tentent néanmoins d'emballer le match en fin de période. Malgré quelques maladresses ou des fautes personnelles futiles, les Cépistes maitrisent encore les rebonds dans leur surface et semblent contrôler leur vis-à-vis, les maintenant du même coup à distance mais au prix d'une grosse débauche d'énergie. Avec 20 points de retard alors que commence le quart-temps, les visiteurs redoublent d'activité. Un regain d'agressivité qui perturbe complètement notre attaque devenue beaucoup moins prolifique. Ruben s'attache à garder au maximum le ballon afin d'aller au bout des possessions mais la lutte devient âpre et les espaces se réduisent. Avec Ibrahim qui revient sur le terrain, l'objectif pour le CEP est clairement de monopoliser le ballon le plus longtemps possible et de déclencher un tir lorsque le temps est venu. Baptiste et Ronaldas trouvent ainsi la bonne fenêtre. Les joueurs de Challans, et c'est fort compréhensible, cherchent à accélérer le mouvement pour réussir à marquer diligemment. Un combat qui se joue essentiellement sous le panier mais là encore, la défense du CEP souffre et tient bon. Malgré la grosse fatigue légitime, les Lorientais continuent de guerroyer pour ralentir de jeu. Très mobiles, ils profitent également des quelques moments de passivité adverses pour réussir quelques paniers supplémentaires. Passé maître dans l'art de se faire oublier, Ronaldas exploite les passes décisives de ses coéquipiers (Ibrahim en réussira 10 dans cette rencontre) et marque ainsi 7 points très précieux. La souffrance est perceptible mais elle est salvatrice. Si les deux dernières minutes sont à porter au crédit de Challans qui n'a jamais abdiqué, le CEP réussit un match plein en défense et remporte le gain du match avec 16 points d'avance, compensant du même coup les 7 points du match aller. Une victoire méritée très importante dans l'optique du maintien. Bravo. 


OP

Score par période 20-11, 26-14, 17-18, 11-15

Championnat contre Challans

Statistiques du match

CEP LORIENT BASKET
Joueurs Min Jouées Points Rebonds Tirs % tirs 2pts % 2pts 3pts % 3pts LF % LF Eval
Ibrahim Saounera 28:50 7 4 2/2 100% 2/2 100% 0/0 0% 3/5 60% 18
Yannis Thalgott 0:00 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Mathieu Bigote 25:33 16 0 5/9 55% 2/4 50% 3/5 60% 3/3 100% 16
Baptiste Oger 24:41 4 0 2/3 66% 2/3 66% 0/0 0% 0/0 0% 3
Luka Nikolic 27:26 18 12 7/14 50% 5/7 71% 2/7 28% 2/4 50% 24
Drissa Ballo 9:38 3 6 1/4 25% 1/4 25% 0/0 0% 1/4 25% 0
Baba Soma Samake 12:44 5 4 2/3 66% 2/3 66% 0/0 0% 1/2 50% 9
Ronaldas Rutkauskas 30:12 9 11 4/8 50% 3/7 42% 1/1 100% 0/4 0% 14
Souarata Cisse 29:46 12 3 5/8 62% 3/4 75% 2/4 50% 0/0 0% 10
Ruben Albicy 11:10 0 2 0/4 0% 0/4 0% 0/0 0% 0/0 0% -3
Totaux equipe 74 44 28/55 50% 20/38 52% 8/17 47% 10/22 45% 92


VENDEE CHALLANS BASKET
Joueurs Min Jouées Points Rebonds Tirs % tirs 2pts % 2pts 3pts % 3pts LF % LF Eval
Lucas Boucaud 14:17 2 3 1/2 50% 1/2 50% 0/0 0% 0/0 0% 7
Fabyon Harris 28:54 11 2 4/6 66% 1/3 33% 3/3 100% 0/1 0% 16
Paul Turpin 36:15 14 4 6/17 35% 4/8 50% 2/9 22% 0/0 0% 12
Dominique Gentil 25:56 7 3 3/11 27% 2/5 40% 1/6 16% 0/0 0% 0
Kevin Bichard 19:47 3 1 1/7 14% 0/1 0% 1/6 16% 0/0 0% -1
Jeremie Douillet 27:20 12 8 5/10 50% 5/9 55% 0/1 0% 2/7 28% 11
Martin Diakite 5:15 0 1 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 1
Lens Aboudou 15:32 2 1 0/6 0% 0/3 0% 0/3 0% 2/2 100% -2
Glenn Duro 14:04 7 4 2/3 66% 1/1 100% 1/2 50% 2/2 100% 10
Cheick Sekou Conde 12:40 0 2 0/5 0% 0/5 0% 0/0 0% 0/0 0% -4
Totaux equipe 58 35 22/67 32% 14/37 37% 8/30 26% 6/12 50% 56
Partenaires majeurs
Partenaires institutionnels