NM1 2019/2020 - 07/12/2019

CEP LORIENT BASKET - Union Tarbes-Lourdes Pyrénées Basket

56 - 59

FacebookFacebook

CEP Lorient 56 - 59 Union Tarbes Lourdes Pyrénées 

C’est grave docteur ? Après la victoire précédente arrachée in-extremis et avec le retour dans l’effectif de Baptiste, notre équipe se présente enfin complète face à une formation Tarbaise en pleine difficulté mais qui de la reconquête a fait son principal objectif. Force est de constater qu’il est encore trop tôt pour espérer le moindre résultat positif, la claque reçue encore ce soir ne nous positionne vraiment plus dans des conditions favorables. Il va falloir se serrer les coudes pour sauver une des saisons les plus complexes vécues par le club depuis une décennie.

Tout commence pourtant bien pour nos joueurs avec un ballon qui circule vite en laissant beaucoup d’opportunités pour les tirs. En témoigne ce panier rapide de Drissa bien servi par Souarata. Véritable moteur de Tarbes, Frédéric Loubaki se rappelle à nos meilleurs souvenirs mais nous contrôlons assez efficacement ses actions, du moins en début de rencontre. Une succession de tirs lointains sans succès de Tarbes permet à Lorient de s’offrir quelques ballons pour marquer. Mais cela ne fonctionne pas toujours. Alors, le duo Drissa-Souarata remet le couvert. Impérial aux rebonds défensifs, Luka veille sur notre dernier rempart. Véritable métronome de notre équipe, Ibrahim a l’œil et offre un panier sur un plateau à Luka venu taquiner les intérieurs Tarbais. Sans doute légèrement vexé de son précédent tir raté, Mathieu se rattrape avec le talent que nous lui connaissons alors que Tarbes éprouve beaucoup de difficultés en attaque jusqu’à maintenant. Tout va bien de notre côté et le ballon passe d’une main à l’autre rapidement. L’avantage est toujours Cépiste malgré des choix parfois trop peu judicieux mais dans la plupart des cas efficaces. Drissa est souvent trouvé dans la profondeur et c’est bénéfique pour le reste de l’équipe. L’inquiétude vient toutefois de notre défense vraiment peu agressive. Elle ne le sera jamais. Tarbes commence  à régler la mire mais l’écart monte tout de même à 18 points. Progressivement et dès le début du deuxième quart temps, Tarbes gagne en combativité en se rapprochant de nos joueurs. Premiers à s’en apercevoir, Ibrahim et Mathieu commencent à éprouver des difficultés à distribuer le jeu. Baptiste réussit néanmoins son tir primé. Avec cette pression qui augmente nous perdons notre premier ballon suite à une passe vers les tribunes. La tactique des visiteurs est payante car Ibrahim perd lui aussi son ballon dans l’action suivante. Baptiste y croit toujours et plonge vers la raquette en servant Baba dans les meilleures conditions. Avec Cédric qui nettoie notre panier et Drissa qui se bat dans notre peinture, ce sont Mathieu et Ibrahim qui retrouvent de la réussite à trois points. Tous les espoirs restent permis. Le jeu gagne encore en intensité durant ce deuxième quart-temps et c’est le début d’un nouveau calvaire car en défense, nous paraissons vraiment trop apathiques en multipliant les largesses. Toujours en mouvements, les Tarbais ne se privent pas alors de tenter, toujours tenter. Et notre malheur ne vient pas seul car notre attaque se dégrade tout à coup face au pressing tout terrain des visiteurs. Comme fatigués nous peinons à marquer. Résultat au lieu de tuer notre adversaire, nous lui donnons tous les ingrédients pour pouvoir espérer. Trop lents face aux athlètes Tarbais, ceux-ci reviennent au score et ô surprise, commencent à prendre une grosse partie des rebonds. La succession de remplacement orchestré par notre duo Philippe-Christophe ne change rien. Notre jeu d’attaque semble trop irrésolu pour bousculer cet adversaire plus dynamique et semble-t-il plus décidé que nous. Mais avec 13 points d’avance à la mi-temps, nous avons toutes les raisons d’y croire (38-25).
 

Pressing tout terrain

La physionomie du match change au retour des vestiaires. A croire que le nouveau coach adverse a su trouver les bonnes paroles et analyser notre jeu car tout s’écroule comme un château de cartes. Toujours emmené par un Loubaki vraiment excellent , le malheur breton commence par un nouveau tir lointain des Tarbais. L’étau se resserre autour de Mathieu et Ibrahim qui paraissent étourdis par une nouvelle hausse de ton des visiteurs. Avec une raquette cadenassée, nos joueurs éprouvent les pires difficultés à pénétrer les dernières défenses adverses. Et les transitions Tarbaises sont foudroyantes. En attaque, le ballon circule en périphérie mais rien ne rentre et nous perdons des ballons. Même sortir de notre moitié de terrain semble difficile tellement le pressing est constant. Totalement embarrassés en attaque, nous subissons les contre-attaques de Tarbes qui se multiplient et face à des joueurs aussi mobiles nous essuyons une succession de tirs lointains. Même Drissa et Luka calent en attaque sous le panier. Et les mauvaises passes n’aident en rien à galvaniser un semblant de collectif. Chaque  joueur y va de son action personnelle comme si la solution était là. Grosse erreur. Surtout que dans le même temps Tarbes bénéficient aussi de quelques audaces chanceuses. Mais ne dit-on pas que la chance sourit aux audacieux ? Alors Ibrahim, Baptiste et Luka tentent encore quelques coups mais pour réussir des tirs à 8 mètres il faut être en pleine confiance, ce qui n’est pas le cas de Lorient en ce moment. En cette période les rares ballons marqués par notre formation le sont suite à une action collective simple, sans chichi. Au début du dernier acte, Tarbes est définitivement revenu sur nous (47-47). Une pénible période est passée mais tout reste possible. les joueurs ont du mal à se trouver sur le terrain et malgré cet état moribond, nous sommes nombreux à espérer l’électrochoc qui va raviver un état d’esprit conquérant, un collectif fort, celui que nous avions en début de championnat. Malheureusement, la réalité n’est pas celle que nous espérons. Le remplacement de Loubaki par Incrédule au poste de meneur n’apporte pas le calme espéré car les visiteurs s’acharnent désormais dans notre surface. Même si retrouvons un peu d’agilité, notre efficacité est en berne. Et c’est encore Loubaki qui détruit peu à peu notre confiance.  Luka a beau s’énerver en perforant le système défensif, les Tarbais enchaînent les points cruciaux qui leur permettent de s’installer aux commandes. Non, décidément, cette soirée n’est pas la notre. Nous perdons progressivement nos illusions dans nos attaques trop souvent stériles. La réussite nous oublie malgré les derniers efforts et un retour à un seul petit point. Et c’est encore Loubaki qui nous crucifie par sa passe décisive. La défaite est déconcertante car, face au défi physique, nous n’avons pas réussi à élever notre niveau de jeu mais il faut tout de même y croire. La tempête actuelle ne saurait faire oublier la qualité de l’effectif. Allez le CEP !

OP

Score par période : 23-13, 15-12, 9-22, 9-12

Statistiques du match

CEP LORIENT BASKET
Joueurs Min Jouées Points Rebonds Tirs % tirs 2pts % 2pts 3pts % 3pts LF % LF Eval
Ibrahim Saounera 35:08 3 5 1/6 16% 0/3 0% 1/3 33% 0/0 0% 7
Yannis Thalgott 3:04 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Mathieu Bigote 32:23 8 1 3/8 37% 1/3 33% 2/5 40% 0/1 0% 1
Baptiste Oger 18:47 3 1 1/2 50% 0/0 0% 1/2 50% 0/0 0% 5
Luka Nikolic 29:27 13 13 5/10 50% 4/7 57% 1/3 33% 2/2 100% 21
Drissa Ballo 26:26 9 8 2/5 40% 2/5 40% 0/0 0% 5/7 71% 11
Baba Soma Samake 12:47 6 4 3/3 100% 3/3 100% 0/0 0% 0/0 0% 11
Cedric Andre 7:27 4 0 2/3 66% 2/3 66% 0/0 0% 0/0 0% 4
Souarata Cisse 29:38 10 1 3/12 25% 2/4 50% 1/8 12% 3/4 75% 5
Ruben Albicy 4:52 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Totaux equipe 56 38 20/49 40% 14/28 50% 6/21 28% 10/14 71% 67


UNION TARBES LOURDES PYRENEES BASKET
Joueurs Min Jouées Points Rebonds Tirs % tirs 2pts % 2pts 3pts % 3pts LF % LF Eval
Joshua Dapina 0:00 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Dylan Affo Mama 34:20 10 3 3/11 27% 2/6 33% 1/5 20% 3/4 75% 4
Kilian Incredule 19:10 11 1 3/9 33% 0/3 0% 3/6 50% 2/2 100% 7
Frederic Loubaki 32:02 13 8 5/12 41% 4/6 66% 1/6 16% 2/5 40% 20
Maxence Claveau 13:08 3 1 1/6 16% 0/1 0% 1/5 20% 0/0 0% -1
Ricardo Alliman 28:00 2 8 1/5 20% 1/5 20% 0/0 0% 0/0 0% 6
Calvin Mathias Jubenot 12:00 2 5 1/5 20% 1/5 20% 0/0 0% 0/0 0% 1
Dimitre Dimitrov 16:44 0 1 0/2 0% 0/1 0% 0/1 0% 0/0 0% 2
Alexis Thomas 21:48 15 6 6/11 54% 5/7 71% 1/4 25% 2/2 100% 18
Alexandre Aygalenq 22:49 3 4 1/6 16% 0/1 0% 1/5 20% 0/0 0% 5
Totaux equipe 59 41 21/67 31% 13/35 37% 8/32 25% 9/13 69% 66
Partenaires majeurs
Partenaires institutionnels