NM1 2019/2020 - 17/12/2019

CEP LORIENT BASKET - TOULOUSE BASKET CLUB

66 - 59

FacebookFacebook

CEP Lorient 66 - 59 Toulouse Basket Club

Rien est encore grandiose pour le moment mais dans l’objectif du maintien, il est important de faire bonne figure face à un adversaire à la recherche également d’une meilleure place. En recevant Toulouse qui vient de perdre ses trois dernières rencontres mais qui reste toujours redoutable, nos compétiteurs savent très bien que redorer le prestige de l’équipe passe par une victoire impérative ce soir. Cible atteinte non sans mal car Toulouse possède une très belle attaque mais nos gars ont montré qu’en cassant les codes établis, en changeant quelques habitudes et en resserrant les liens, notre formation peut retrouver la voie du succès.

Dès l’échauffement, les visages apparaissent absorbés par l’enjeu. Et comme soucieux de réussir un examen, les Cépistes attaquent la rencontre sur les chapeaux de roues mais, malgré la bonne volonté affichée, les premiers tirs de Baptiste et Luka ne trouvent pas preneur. Et, au contraire, ce sont les toulousains plus « sereins » qui marquent trois fois de suite. Côté Lorientais, la fébrilité est légitime en attaque mais pas d’inquiétude pour autant car il règne un parfum de sérénité dans l’enceinte du Palais des Sports de Kervaric. Pourtant, gênés par le pressing fort des visiteurs, aucun des ailiers ne marquent dans ce premier quart-temps, ni même Ibrahim en second couteau. Cela ne veut pas dire qu’ils soient inactifs, juste que la maladresse ne les aide pas. Au contraire des Toulousains qui, comme Coulibaly ou Queta, enchainent les points avec une relative aisance alors que nous restons en phase d’observation. Exceptés quelques tirs mal ajustés et des lenteurs dans le replacement défensif, il y a peu de déchets dans le jeu car aucune des deux équipes ne souhaitent donner le ballon à l’adversaire. Alors, Toulouse prend vite le large au compteur de points mais totalise beaucoup de fautes. L’essentiel de nos actions se concentrent sur la raquette où nos 4 intérieurs limitent les dégâts (11-21). L’entrée de Ruben à la place d’Ibrahim dans la période suivante apporte un surplus de dynamisme. Cette fois, les Lorientais resserrent rigoureusement l’étau en défense avec mention spéciale pour Baba, aussi généreux en attaque qu’en défense. Interception, passe décisive et points marqués, c’est lui qui mène la fronde, tel un détonateur. Et toute l’équipe se met au diapason. Dès lors, le CEP devient irrésistible et conquérant. Tout d’abord en défense où aucun espace n’est laissé aux adversaires qui alignent les échecs aux tirs et multiplient les bévues. Luka, Baptiste et Souarata, très remuants sur les deux bords, pressent sans arrêt et récupèrent beaucoup de ballons. Enfin, en attaque, cela bouge beaucoup plus vite dans les rangs bretons et l’enchaînement des actions laisse parfois pantois, tellement l’animation parait presque magique. Les poings serrés de rage des joueurs en disent long sur les intentions batailleuses de nos joueurs. A ce moment de la partie, le collectif Lorientais paraît très au-dessus de son vis à vis qui subit. Bien sûr, il y a encore quelques pertes de balles mais dans l’ensemble, à l’image de Mathieu qui retrouve ses marques et réussit très habilement deux paniers lointains, le CEP que nous aimons est de retour. Non, le 21-3 passé à Toulouse dans ce second quart-temps n’est pas si miraculeux, c’est juste la preuve flagrante du talent de ces joueurs marqués par les déboires à répétitions de ces dernières semaines. Au panneau d’affichage, tout est inversé. Le chasseur devient chassé (32-24). 

Pas de trou d'air

Comme attendu, le retournement de situation provoque une vive réaction de nos adversaires dès le retour des vestiaires. Pothion et Coulibaly se relaient pour réduire l’écart avec vigueur alors que dans le même temps Ibrahim rate un tir lointain et Mathieu manque sa passe vers l’intérieur. Mais contrairement aux mauvais présages, la période de flottement ne dure que 90 secondes avant que Cédric ne se retrouve dos au panier et marque énergiquement. Les Lorientais ne rechignent pas à se replacer vite en défense avec des « un contre un » constants qui obligent Toulouse à multiplier les efforts pour gagner quelques points. Assez adroits, les Haut-Garonnais réussissent néanmoins à revenir à 4 points sur un tir à 3 points de Timon. Un petit oubli défensif Cépiste vite réparé par Cédric dans la minute suivante avec un nouveau service d’Ibrahim. Là encore, rien à reprocher à nos protégés qui décidément font preuve d’une belle résolution collective, à la limite même de l’acharnement. Chaque panier Toulousain trouve une réplique bretonne. Et, même sans Ibrahim et Mathieu sur le terrain, l’écart n’évolue que très peu. Profitant des multiples combinaisons décidées par Philippe, Baptiste et Luka ajustent plusieurs tirs mais avec Souarata qui survolent la fin de quart-temps, rien de fâcheux ne semble pouvoir nous arriver. La défense individuelle est toujours aussi rigoureuse dans le dernier acte alors qu’en attaque Souarata continue sur sa lancée en répétant sans cesse des percées. Avec Ruben à la mène et avec la complicité enrichissante de Mathieu qui ne cesse de coller aux baskets de Timon, Lorient n’inquiète pas et ne cogitent pas. Les stratégies de chacune des formations s’équilibrent mais les locaux ne cèdent rien et continuent de s’accrocher à leur maigre avantage. Que ce soit Luka à 3 points ou Mathieu ou Ruben sur lancers francs, il y a toujours quelqu’un pour marquer les points suffisants afin de nourrir l’avantage de deux ou trois possessions. Et finalement, le CEP reste solide jusqu’au bout en remportant logiquement la partie. Le soulagement est grand pour notre équipe. Une très belle débauche d’énergie et beaucoup d’abnégation suffisent parfois à renverser des montagnes.

OP

Score par période : 11-21, 21-3, 20-22, 14-13

Championnat contre Toulouse

Statistiques du match

CEP LORIENT BASKET
Joueurs Min Jouées Points Rebonds Tirs % tirs 2pts % 2pts 3pts % 3pts LF % LF Eval
Ibrahim Saounera 17:46 0 1 0/5 0% 0/0 0% 0/5 0% 0/0 0% 0
Yannis Thalgott 0:00 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Mathieu Bigote 30:03 7 3 2/10 20% 1/4 25% 1/6 16% 2/2 100% 2
Baptiste Oger 28:05 8 1 2/3 66% 1/1 100% 1/2 50% 3/4 75% 8
Luka Nikolic 27:06 16 10 7/11 63% 5/7 71% 2/4 50% 0/1 0% 25
Drissa Ballo 11:47 5 1 2/2 100% 2/2 100% 0/0 0% 1/1 100% 5
Baba Soma Samake 23:04 3 6 1/2 50% 1/2 50% 0/0 0% 1/2 50% 9
Cedric Andre 9:11 7 4 3/5 60% 3/5 60% 0/0 0% 1/3 33% 6
Souarata Cisse 31:06 17 4 5/14 35% 3/9 33% 2/5 40% 5/6 83% 13
Ruben Albicy 21:52 3 3 0/2 0% 0/0 0% 0/2 0% 3/4 75% 2
Totaux equipe 66 37 22/54 40% 16/30 53% 6/24 25% 16/23 69% 73


TOULOUSE BASKET CLUB
Joueurs Min Jouées Points Rebonds Tirs % tirs 2pts % 2pts 3pts % 3pts LF % LF Eval
Melvin Ait Alia 14:12 3 2 1/1 100% 0/0 0% 1/1 100% 0/0 0% 3
Bali Coulibaly 24:56 11 3 2/6 33% 2/6 33% 0/0 0% 7/11 63% 10
Pascal Tajan 24:48 4 2 2/7 28% 2/5 40% 0/2 0% 0/0 0% 4
Thibaud Gottin 4:38 1 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 1/2 50% 0
Tony Housieaux 22:17 0 3 0/5 0% 0/1 0% 0/4 0% 0/0 0% -1
Adrien Thimon 22:22 14 4 5/9 55% 3/3 100% 2/6 33% 2/2 100% 13
Mohamed Queta 15:27 11 4 5/7 71% 4/4 100% 1/3 33% 0/0 0% 15
Faycal Sahraoui 32:50 5 1 2/6 33% 2/3 66% 0/3 0% 1/2 50% 2
Benjamin Mondesir 4:14 0 0 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0/0 0% 0
Tristan Pothion 34:16 10 5 4/8 50% 3/4 75% 1/4 25% 1/2 50% 6
Totaux equipe 59 27 21/49 42% 16/26 61% 5/23 21% 12/19 63% 54
Partenaires majeurs
Partenaires institutionnels