Championnat : CEP Lorient Basket 92 - 85 Vendée Challans basket

FacebookFacebook
24 octobre 2020
Résumé de match

CEP Lorient Basket 92 - 85 Vendée Challans basket

Philippe et Christophe redoutaient cette belle équipe de Challans et ils avaient une nouvelle fois raison. Très compétitrice et comptant dans ses rangs des joueurs très capés comme Bichard ou nos anciennes fiertés locales Bigote et Bondron pour ne citer qu'eux, cette formation vendéenne souffre d'un surprenant mauvais début de championnat et il fallait se méfier d'une inversion de tendance. Si le résultat semble maitrisé car nous avons fait la course en tête pendant presque 39 minutes, les joueurs ont su également faire preuve de discipline émotionnelle en digérant tous les motifs de contrarié de la rencontre et particulièrement sur le dernier quart-temps. Une autre raison d'être satisfait ce soir.

le CEP déroule

Le match est marqué par une entame vive et rapide. Avec Sébastien d'un côté et Thomas de l'autre, les joueurs des deux équipes suivent la cadence élevée des deux meneurs. Celle-ci ne faiblira pas de toute la rencontre. Avec Bichard, Dardaine, Thomas et Bigote qui veillent, Challans a du répondant à revendre. Malgré les premières passes lumineuses de Sébastien (il en fera 11 dans le match) et les premiers points de Ronaldas et Jordy, nous n'arrivons pas à nous démarquer. Les vendéens sont venus en terres bretonnes pour faire un résultat, aucun doute là-dessus. Avec leur défense très stricte qui fait capoter plusieurs attaques, nous réussissons tout de même quelques paniers dans la difficulté (12/19 aux tirs). La pression exercée nous fait perdre aussi quelques ballons. Heureusement, notre défense est bien en place, une défense énergique qui monte vite sur les adversaires, gênant du même coup les tireurs longue portée comme Bigote ou Bichard. Mais les fautes pleuvent étrangement un peu trop vite. Philippe s'appuie déjà sur les rotations de son banc pour changer les combinaisons de joueurs. L'approche des raquettes devient délicat pour chacune des deux formations, Bali termine son premier quart-temps avec 2 fautes. Les précieux Baptiste et Jordy reviennent sur le terrain. Nous profitons alors d'un trou d'air de 2'30 des visiteurs pour nous forger un petit pécule avec 4 marqueurs différents dont l'hyperactif Abdoulaye qui marque 4 points (31-23). La vitesse d'exécution et la qualité du banc permettent à Lorient d'accroître la pression sur son adversaire dans la période suivante. Cette fois, ce sont Abdoulaye par deux fois, Ronaldas et Marius qui agitent les paniers vendéens. Ils seront imités un peu plus tard par Saouarata sur l'aile. Avec notre défense autoritaire, laissant peu de marge au porteur de ballon, nous n'autorisons que peu d'ouvertures. Et le retour sur le terrain d'Ibrahim ne facilite pas non plus la tâche défensive de Challans car il se plait à semer la panique sous le panier adverse. C’est d’ailleurs lui qui marque le dernier point avant la pause, après s'être faufilé entre Bichard et Kovanusie. Le CEP mène alors de 16 points.

le CEP se crispe

éjà très animé, sans réel temps mort, le match monte encore en intensité au retour des vestiaires. Lorient continue sur sa lancée avec Ronaldas, Abdoulaye et Bali dans le secteur intérieur. Ronaldas réussit son deuxième tir primé de la soirée portant l'avance du CEP à 19 points. Avec Thomas toujours très batailleur, Challans n'a pourtant pas abdiqué, bien au contraire. Kovanusic marque 2 fois et la réplique de Lorient est brutale : 5 points marqué pour une avance portée cette fois à 20 points. Il faut attendre quasiment 5 minutes de jeu avant de sentir un renouveau dans la défense vendéenne... Beaucoup plus batailleuse et plus spontanée. Les actions deviennent plus accrochées, plus délicates à négocier. Sous l'impulsion de Dardaine et du généreux Bondron, Challans commence son grignotage. La machine Cépiste jusqu’ici très convaincante se grippe progressivement malgré un layup de Sébastien en fin de troisième acte. Comme soudainement dérangés par le nouvel essor vendéen, comme soudainement agacés par des éléments extérieurs, les Cépistes s’embrouillent  dans une finition fâcheuse et cafouillent de nombreuses attaques au lieu de calmer le jeu. Marius, Baptiste, Jordy, Sébastien... Quasiment tous s'essaient à 3 points mais aucun ballon ne rentre dans le panier. Le CEP a perdu son adresse et vit une période compliquée. Seuls Sébastien et Ibrahim parviennent à trouver la faille en s'approchant du dernier demi-cercle. Plus concentrés et tout aussi généreux dans l'effort, soutenus par leur sympathique groupe de supporters qui les pousse, Bigote et les siens n'en finissent pas de marquer. Si bien qu'à 20 secondes de la fin, seuls 5 points séparent les deux formations. Mais la possession reste Lorientaise et oblige Dardaine, puis Bigote à faire les fautes. Abdoulaye réussît un lancer puis Sébastien un autre . Lorient s’impose sans avoir l’impression d’être contraint mais sans avoir brillé d’adresse non plus. Une victoire qui montre que le groupe est cependant sur la bonne voie car il ne faillit pas et reste maître  de ses émotions. Bravo.

OP

Score par période : 31-23, 26-18, 18-19, 17-25

Championnat : CEP Lorient Basket - Vendée Challans basket

Partenaires majeurs
Partenaires institutionnels